Les organisations syndicales UNSA, CFDT, CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU et Solidaires ont exprimé leur vive inquiétude quant aux événements en cours en Turquie. A ce titre, elles ont interpellé Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères et Ismail Hakki Musa, ambassadeur de Turquie à Paris, et rédigé une déclaration commune dans laquelle elles soutiennent l’action des syndicats turcs qui exigent la réintégration immédiate de tous les salariés licenciés ou suspendus.

Elles expriment leur entière solidarité aux travailleurs de Turquie et de leurs syndicats en ces moments difficiles où sont violemment enfreints leurs libertés et droits syndicaux.

Elles appellent les autorités françaises et les instances de l’Union européenne à agir résolument afin que la Turquie respecte notamment la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales dont elle est signataire.