Cela a été l’occasion de faire le bilan de la Conférence Internationale du Travail qui s’est tenue en mai dernier à Genève, notamment à propos de la commission portant sur les violences et le harcèlement dans le monde du Travail.

À l’aune de 2019, qui sera l’année du centenaire de l’OIT, la ministre du Travail, accompagnée d’Anousheh Karvar, nouvelle déléguée du gouvernement français au CA du BIT, a rappelé l’importance du travail qu’il faudra mener côté français afin de faire de ce centenaire un moment d’impulsion politique entraînant une déclaration du centenaire reprenant les grands principes de la déclaration de Philadelphie, intégrant les problématiques d’égalité femmes / hommes et de la transition climatique.